Pour commencer, presque toutes les cryptomonnaie acquièrent de plus en plus de notoriété, cela dit, Monero a une philosophie différente.

Le non savoir de Monero.

Beaucoup d’entre elles s’efforcent d’améliorer au maximum, la confidentialité et l’anonymat. Quelques-unes de ces devises permettent la visualisation publique de toutes les transactions, tandis que d’autres rendent la confidentialité facultative. Cependant, Monero a choisi de garder la fonction de confidentialité strictement implicite et intraçable.

Lancée en 2014 la cryptomonnaie Monero séduit les utilisateurs par son interface, rendant les détails des opérations complètement opaques.

La Blockchain de Monero a intentionnellement configuré son système pour séparer chaque étape de la transaction. Par exemple :

  •         l’identité des expéditeurs et des destinataires,
  •         L’anonymat du montant de chaque transaction,
  •         les adresses utilisées par les participants,
  •         les dates et lieux de chaque opération. …

Ces Blockchains, qui constituent la technologie sous-jacente des monnaies numériques, impriment virtuellement dans registres publics les activités des participants qui montrent toutes les transactions sur le réseau.

Indépendamment de l’anonymat, le processus d’extraction de Monero se base sur un concept égalitaire. 

Selon le principe que toutes les personnes sont égales et méritent l’égalité des chances. 

 

Aujourd’hui le cours du XMR est à 112,45 €, il a déjà culminé à 348,91 €,  le 21 décembre 2017.

 

Quelle différence entre Monero et le Bitcoin?

En réalité, tous s’accorde a dire que le Bitcoin est la cryptomonnaie la plus populaire du marché. Il fonctionne sur un protocole qui tente de protéger l’identité du participant à l’aide d’adresses de pseudo-nom. Ces pseudos noms sont des combinaisons d’alphabets et de nombres générées aléatoirement. 

La confidentialité.

Mais cette approche offre une confidentialité limitée car les adresses Bitcoin et les transactions sont enregistrées sur la Blockchain, ce qui les ouvre à un accès public. 

Même les adresses pseudonymes ne sont pas entièrement privées. Les transactions effectuées par un participant au fil du temps peuvent être liées à la même adresse. L’historique des opérations laisse des traces et permet à d’autres de remonter sur les tendances du propriétaire (par l’adresse et son identité).

 

La fongibilité. 

Un autre avantage de Monero par rapport au Bitcoin est la fongibilité. Cela signifie que deux unités d’une devise peuvent être mutuellement substituées sans aucune différence entre elles. Bien que deux billets de 1€ aient la même valeur, ils ne sont pas fongibles, car chacun porte un numéro de série unique. 

En revanche, deux lingots d’or d’un même poids sont fongibles, car les deux ont la même valeur et ne portent aucune caractéristique distinctive. 

Dans la majeure partie des monnaies cryptographiques décentralisées, comme le Bitcoin, la traçabilité des transactions inscrites dans la Blockchain pose des problèmes de fongibilité. Si dans l’historique des transactions associées, certains Coins (jugés “sales”)ont servi à des opérations illégales l’opération est refusée. Par exemple, Coinbase refuse automatiquement les coins qui sont passés par certains dark markets, ou ayant servi à jouer en ligne.

En utilisant cette parabole, un Bitcoin est le billet de 1€uro, tandis qu’un Monero est ce lingot d’or.

L’historique des transactions de chaque Bitcoin est enregistré sur la Blockchain. Il permet d’identifier les unités Bitcoin qui peuvent remonter à certains événements. Par exemple, la fraude, le jeu ou le vol, ce qui ouvre la voie au blocage, à la suspension ou à la fermeture de comptes qui détiennent de telles unités.

Ainsi, Monero a un historique des transactions non traçable, offrant aux participants un réseau beaucoup plus sûr.

 

Investir dans la cryptomonnaie Monero, bonne idée?

Si vous êtes un fervent défenseur de liberté et attiré par les cryptomonnaie, oui, Monero peut être un bon investissement. 

Le cours de la devise XMR-EUR a réalisé une belle percée depuis la même date en janvier 2020 : 59,35 euros contre 113,54 euros le 21 janvier 2021.

En somme, vous pouvez démarrer avec un petit capital et Monero fonctionne avec tous les principaux systèmes d’exploitation. Cela vous fera économiser beaucoup d’argent en frais et en charges.

 Lire aussi: Plus-value avec Monero, comment déclarer aux impôts ses bénéfices crypto