White House Market, un des magasins virtuels les plus importants du darknet, a décidé d’abandonner les paiements en bitcoins (BTC) pour se consacrer entièrement aux XMR de Monero. Ses administrateurs ont expliqué qu’il y avait un problème avec le processus de paiement. Concrètement, les nœuds de sortie Tor ont été bloqués. Quoi qu’il en soit, malgré l’annonce fracassante de White House Market, il semble que cette transition vers Monero a toujours fait partie de ses projets.

Une transition vers Monero prévue depuis longtemps

Pour l’ensemble de ses paiements, le plus grand magasin en ligne du darknet a pris la décision de se séparer de Bitcoin (BTC) pour se consacrer exclusivement à Monero (XMR). Cette nouvelle a été postée sur Twitter le 28 décembre, et quelques membres de la cryptosphère n’ont pas manqué l’opportunité de le mentionner sur le darknet.

Cette information a bel et bien été confirmée par News.Bitcoin.com, ce que White House Market a également corroboré sur son site. Ses administrateurs expliquent en détail les raisons pour lesquelles le roi des cryptomonnaies a été écarté du jeu. Des problèmes au niveau de l’utilisation seraient en effet à déplorer :

« L’API d’échange [tierce] que nous avons utilisée (Morphtoken) a soudainement décidé de bloquer l’accès des nœuds de sortie de Tor et, bien que ce soit facile à contourner, nous avons décidé de respecter leur décision. »

Les gestionnaires du site ont révélé que le retrait de Bitcoin comme moyen de paiement a été décidé en amont afin de laisser place à Monero.

Les administrateurs du darknet ont ajouté :

« L’abandon de Bitcoin était juste un prétexte pour faciliter la transition vers le XMR. En ce qui nous concerne, c’est chose faite. Nous allons donc nous concentrer uniquement sur Monero, comme prévu. »

Monero attendu au tournant suite à cette décision

Monero (XMR) est une cryptomonnaie axée sur la protection de la vie privée, lancée en 2014, qui exploite le protocole open source Cryptonote. Les partisans de XMR aiment Monero, car les transactions restent 100 % anonymes. Concrètement, il n’est pas possible de connaître le montant d’une opération, son expéditeur ainsi que son destinataire.

En outre, Monero a bénéficié du soutien d’une myriade de marchés du darknet (DNM) sur le deep web. Selon les statistiques du 1000x Group, White House Market serait le seul DNM qui utilise exclusivement le XMR actuellement.

Lire aussi : Tout savoir sur Monero (XMR)

Toutefois, en plus des crypto-actifs comme Bitcoin (BTC), Litecoin (LTC) et le Zcash (ZEC), un certain nombre de marchés acceptent aussi Monero pour leurs transactions. Cela inclut des DNM, comme Darkbay, Cannazon, Darkmarket, Torrez Market, Cypher Market, Dark0de, Mega et Monopoly Market. En fin de compte, il y a près d’une dizaine de DNM qui prennent en charge Monero, compte tenu de ses « vertus anonymisantes ».

Enfin, les données en date du 29 décembre 2020 montrent que 36,5 % des vendeurs de DNM acceptaient déjà Monero pour l’achat de biens et de services.

Bitcoin aurait-il des raisons de trembler étant donné son éjection par White House Market ? Pour le moment, avec un cours à presque 60 000 dollars, le roi des cryptomonnaies peut encore rester serein. Quoi qu’il en soit, Monero peut encore nous impressionner cette année 2021.